LE LUBERON ET ...

Le Luberon et ses villages
SES VILLAGES PERCHES, TOUT LE CHARME DE LA PROVENCE
Le luberon et ses paysages
SES PAYSAGES A COUPER LE SOUFFLE
Le Luberon et ses ocres
SES OCRES, UN PATRIMOINE NATUREL
Le Luberon et ses canyons
SES CANYONS POUR SE RAFRAICHIR

Le Luberon, c'est ...

 

Une halte paisible, une respiration, un midi sous le soleil ardent de Méditerranée qui n’a pas pris une ride. Ce massif qui a nourri un formidable imaginaire collectif avec son ciel bleu électrique, ses montagnes tendres, les vagues violines de ses champs de lavande et ses carrières d’ocre, est un pays où le temps prend son temps.

Où qu’il se pose ou s’accroche, le regard se perd dans une lumière dense, forte, sur des paysages enchanteurs de plaines, de pentes et de collines à peine habitées et jalousement préservées par un Parc naturel régional qui veille au grain. Imaginez au sud de Vaucluse, une montagne qui dresse sa barrière d’ouest en est sur 65 kms, de Cavaillon à Manosque. Une barrière pas très haute, qui serait pourtant presque infranchissable si elle n’était coupée en deux par la combe de Lourmarin. A l’est, le Petit Luberon, A l’ouest, le Grand Luberon qui culmine orgueilleusement à 1125m..

Au sommet du « Grand » et du « Petit », une ligne de crêtes étroites, presque sévères. Au sud, la montagne s’abaisse progressivement vers la Durance en une magnifique succession de plaines cultivées. Le versant nord, plus abrupt, présente une particularité enchanteresse : de nombreux villages perchés s’accrochent à la roche depuis le Moyen Age et dominent la plaine d’Apt où serpente paisiblement une rivière, le Calavon. 

Sabine Elissée